Pour son enterrement de vie de jeune fille, offrez-lui un souvenir impérissable ou Adrénaline

Adrénaline et vitesse pour son EVJF !

Adrénaline et vitesse pour son EVJF !

Pourquoi les stages de pilotage seraient réservés aux hommes ? Beaucoup de femmes apprécient la vitesse et être derrière le volant de ces extraordinaires voitures. Alors pourquoi diable ne pas adopter un de ces véhicules puissants pour quelques heures ?! Réservé habituellement pour les anniversaires ou pour noël, voici une parfaite occasion d’offrir ce stage de rêve pour un enterrement de vie de jeune fille. Bienvenue à bord d’Aston Martin, de Porsche ou encore de Maserati!

Des dizaines de circuits automobiles bordent Paris pour le plus grand plaisir de ses amateurs. Le déroulement est simple, il suffit de contacter le prestataire par téléphone ou sur le site internet pour prendre un rendez-vous. Ceci se fait en fonction des conditions météorologiques. Par temps neigeux ou glacial, les circuits sont fermés pour la sécurité des clients.

Le baptême de pilotage se fait accompagné d’un pilote professionnel côté passager supervisant vos réactions aux volants. En effet, piloter un bolide n’est pas comme conduire votre petite Twingo habituelle.

Après quelques explications sur les techniques et la mécanique, à vous de jouer ! Appuyer sur la pédale pour faire gronder le moteur et découvrez les chevaux qu’il y a sous le capot. Plaisir et montée d’adrénaline, une association parfaite! Nous avons testé cette activité pour vous !

Pour son enterrement de vie de jeune fille, offrez-lui un souvenir impérissable.

Il y a plein de choses qu’on peut faire avec un ballon. Mais les choses les plus impressionnantes se font avec les très, très gros ballons. Du genre de ceux qui peuvent prendre des gens avec eux durant leur voyage dans les airs.

S’envoler pour une heure au-dessus des villes et des campagnes, le vent dans les yeux et dans les cheveux, c’est la garantie d’un enterrement de vie de jeune fille inoubliable.

Terrifiant pensez-vous ? Apparemment non, nous dit-on, la stabilité du ballon, qui vole dans la masse d’air et n’est pas entraîné dans les courants n’occasionne même pas de vertige en temps normal ! Autrement dit, pépère, comme dans le fauteuil à mémé en train de lire les journaux de tonton, sauf qu’on se trouve à 600 mètres du sol. C’est pas la classe ?

Mais attention, avant de partir comptez environ une heure de mise en œuvre sur le site de décollage, puis une heure pour tout ranger après ! Par contre souvent les prestataires proposent un toast, voire une bon champagne à la fin, pour arroser ce grand moment !

En fin de compte, toutes les façons de s’envoyer en l’air sont de bonnes façons, n’est-ce pas ?