Présentation d’activité : cours de création bijoux

Enterrement de vie de célibataire gagnant : une création de bijoux !

Originalité nous voilà !

Marre de dépenser 15 euros en sortie de magasin pour un filin métallique avec un oiseau en laiton et deux plumes au bout ? Envie de laisser exploser votre inventivité ? Rien ne vaut, à l’aube du jour où l’une d’entre vous va franchement prendre en main sa vie, de montrer qu’on peut créer, maîtriser, bref, savoir nous-même qui nous sommes et ce qu’on fait. Mon cadre, c’est moi ! Pour un enterrement de vie de jeune fille créatif, choisissez un atelier bijoux !

Couleurs, formes, matières, il y a tant à faire et à voir qu’on y perdrait la tête ! Pour ne pas s’égarer dans ces contrées libres et bigarrées, une petite leçon souvent s’impose… Et dans ce milieu, le choix est large ! Bijoux fantaisie, pâte polymère, accessoires en tissu ou en laine feutré… Chic ou hippie, on choisit !

Profiter d’un cours délirant entre amies, se disputer gentiment sur le rose ou le vert préféré de sa voisine, savoir faire soi-même ses colliers, ses bracelets, ses bagues, et puis avoir des idées pour en offrir aux autres… Autant de raisons de ne pas hésiter à se lancer toutes ensemble pour un enterrement de vie de jeune fille ! Une activité artistique et manuelle appréciée qui rapelle nos jeunes années ou l’on faisait nos petits crocodiles de perles et nos scoubidous fluo… 😀

La future mariée aura de bons conseils !

Parce qu’on a toutes oublié comment dans quel sens fonctionne une machine et que notre génération tombe en pâmoison dès qu’il s’agit de refaire un ourlet… un cours de couture c’est une aventure ! Et quand cela se passe pendant l’enterrement de vie de jeune fille de l’une d’entre nous, on a parfois de sacrées révélations !
Je pousse donc la porte du 20 rue Lamartine dans le 9e arrondissement… Et ça ne s’ouvre pas. Un éclat de rire, on me fait signe de m’acharner… L’ambiance est donnée !

Et en effet, une fois à l’intérieur, tout est chaleur et convivialité, autant avec notre professeur Fatiha qu’avec les autres participantes !

Le cours peut commencer.

« C’est en faisant des erreurs qu’on apprend ! »

Minutieusement, Fatiha nous explique toutes les étapes nécessaires pour bien placer son fil et sa bobine, puis chacune sa machine, et au boulot !

Et là je préfère vous dire qu’on ne se moque pas de nous : électronique, haut de gamme marque Bernina -à l’origine, ça ne me parlait pas plus que ça, mais toutes les modistes amateur de Plougastel écarquillent les yeux en lisant ces mots, croyez moi!- , on sent qu’on a affaire à un bijou !

On commence par quelques essais de point droit et de point zigzag sur une chute de tissu… Je dérape un peu, j’oublie mon point d’arrêt pour commencer… Je l’oublie encore une fois… Un petit problème dans la canette… Ah, j’ai encore oublié mon point d’arrêt… Bon j’en ris avec ma voisine : c’est en faisant des erreurs qu’on apprend ! Et nous voilà déjà armées pour nous attaquer au gros œuvre : une taie d’oreiller !

Créativité, nous voilà !

Chacune choisit ses couleurs, son tissu : pour moi ce sera du vert, orné dans un angle par une bande jaune à points blancs. Fière de mon sens esthétique, je me mets au travail, sur la déclaration solennelle que « ça va le faire ». On n’est plus n’importe qui ! Je regarde mes camarades, un peu plus rapides que moi. Les barrières entre nous sont tombées : nous n’avons plus peur de nous plaisanter un peu, et Fatiha elle-même, sorte de Tatie géniale qui nous transmet ses petits trucs, et nous encourage à la tutoyer.

Le temps d’une pause thé et on se remet au travail…C’est qu’on ne voit pas passer l’heure, et nous voilà déjà au bout du cours, pas peu fière avec nos taies colorées sous la main !

Je discute avec Fatiha à la fin du cours… La boutique est toute récente, mais elle envisage déjà des formules pour les enterrements de vie de jeune fille. Toutes sortes d’activités sont proposées, mais c’est votre groupe qui pourra définir exactement ses attentes ! Décorer, détourner de la lingerie ? Créer un bel accessoire pour la mariée – voire même, petites coquines, une taie d’oreiller pour la nuit de noce? Apporter une touche personnelle à vos vêtements ? Créer des petits bijoux ou des colliers avec du tissu?

Tout ça est possible, et bien plus encore : vos suggestions et idées sont les bienvenues, m’assure Fatiha !

Autant de sympathie et de sérieux réunis en un seul endroit… Décidément un lieu à ne pas négliger pour ce genre d’activités pour enterrer une vie de jeune fille dans Paris !