Un cours de cuisine pour enterrer une vie de JF!

cours de cuisine

Pour enterrer sa vie de jeune fille avec goût : un cours de cuisine !

On peut en faire des choses créatives avec nos mains pour fêter un enterrement de vie de jeune fille ! Oui mais des choses qui se mangent ? En voilà une question intéressante ! Plusieurs structures proposent des cours de cuisine : comment ça se passe donc d’apprendre à faire la popote en groupe ?

Intrigante interrogation s’il en est… Pour y répondre, je prends le RER jusqu’à Saint-Germain-en-Laye : en avant pour un cours sur un thème maritime à l’Atelier Gourmand !

En façade, une grande vitre donne directement sur l’espace de travail, attirant la curiosité des enfants qui sortiront de l’école tout à l’heure. Nous avons donc six plaques thermiques surmontant chacune un four encastré, autour duquel les placards et les tiroirs offrent à chaque participant tous les ustensiles nécessaires, de la cuillère en bois au fouet électrique, en passant par les ramequins, poêles et casseroles. Au centre, une grande table autour de laquelle Patricia, notre professeur, nous donnera tout à l’heure bien des conseils et divers conseils. Chacun a ses recettes imprimées, à ramener à la maison… Aujourd’hui, nous allons donc préparer rillettes de poisson et blinis, cassolette aux noix de pétoncle sur fondue de poireaux au curry, et paupiettes de chou au saumon et au riz. C’est-à-dire : miam. Soyons francs.

Mais en avant marmitons : nous n’avons que deux heures devant nous pour nous occuper de tout ça !

Suivant les instructions, nous sortons gaiement casseroles, poêles et spatules de leurs cachettes… A la moindre question, Patricia, attentive, vient elle-même voir où en est notre petit plat et nous donne ses impressions. Pas de soumission rigide à la recette : au contraire, notre professeur nous encourage de remarques du style « vous aimez la crème fraîche ? Mettez plus de crème fraîche ! » et autres « oui, le paprika ça peut se remplacer par du piment d’espelette ! » Bon, ben puisqu’on est libre, lançons-nous ! Et peu à peu, notre repas se façonne, presque de lui-même, sous nos mains confiantes.

Voilà déjà l’heure de la fin…et de la faim, notre vue et notre odorat ayant été bien émoustillés par ces mélanges savoureux ! Patricia, surgissant toujours à point, nous aide à emballer nos préparations à emmener à la maison… Que demander de plus ?

Patricia m’explique que ses formules pour les enterrements de vie de jeune fille sont variables selon la volonté de l’équipe… Du thématique comme pour le cours d’aujourd’hui (atelier macarons !); ou un repas complet : entrée – plat – dessert. Ou encore une formule plat – dessert seulement, selon les contraintes de temps… Demandez, vous n’avez rien à perdre !

Cours de sushi pour EVJF

 

 

Le sushi, voilà bien un met qui ne laisse pas indifférent ! Soit on adore, soit on déteste, mais ce petit rouleau de riz et de thon remporte malgré tout beaucoup de succès dans les ateliers culinaires car sa préparation se prête idéalement aux enterrements de vie de jeune fille : simple à réaliser, il ne demande aucune notion et le plaisir que l’on a le préparer est réèl. Aussi, il est vivement recommandé aux amatrices de waki et autres Wasabi et passer prendre un cours de préparation pour ensuite renouveler l’expérience à la maison, entre amis. Cette animation pour enterrement de vie de jeune fille est super simple à mettre en place mais attention : il y a une forte demande et les plannings sont souvent pleins !
L’atelier se décompose souvent en plusieurs thématiques : cuisson du riz et découpe du poisson / garniture des sushi et réalisation des sushi california. Il est aussi possible de se laisser tenter par une soupe miso, par des waki ou par des brochettes de boeuf au fromage. Très souvent les ateliers sushi sont animés par des chefs cuistots hypers sympa qui dispensent leurs cours avec bonne humeur et passion.
Pour un enterrement de vie de jeune fille gustatif et riche en enseignement, les cours de sushis sont vivement recommandés.